6 février 2020

Neuchâtel, Salle des Pasteurs à 20h

« Qu'importe le Flacon, pourvu qu'on ait l'Ivresse »

Dame Felicity Lott, soprano

Jacqueline Bourgès-Maunoury, piano

Alain Carré, comédien

Au programme, oeuvres de Baudelaire, Britten, Debussy, Duparc, Offenbach, Satie, Schumann et bien d’autres...

Un vers d’Alfred de Musset et tout est suggéré aux confins du raffinement et de la grâce ! Toutes les ivresses sont au rendez-vous de cette création où la musique éveille un parfum d’amour et de séduction, appelle le vin aux frasques du Carnaval sous le masque de la poésie, déguisée en verre à pied ciselé au nom des plus douces ivresses et de l’éloge de la griserie…

De François Rabelais à Jacques Offenbach, les chantres de l’extase vendangent à toute heure du jour et récoltent, la nuit, les fruits de leurs dégustations secrètes. 

Et si « les sons et les parfums tournent dans l’air du soir », il n’y a jamais « si loin de la coupe aux lèvres » !

Concert gratuit pour les enfants à 18h (durée 30 min env.)