27 oct 2022 à 20h

Neuchâtel, Temple du Bas

PIANO & CORDES

Ludwig Müller, violon

Barna Kobori, violon

Georg Hamann, alto

Christophe Pantillon, violoncelle

Marc Pantillon, piano

Ludwig van Beethoven (1770 – 1827)

Quatuor à cordes op. 59 n°3 en Do Majeur « Razoumovsky » (1806)

 

César Franck (1822 – 1890)

Quintette avec piano en fa mineur

Après son passage en terre neuchâteloise reporté, le Quatuor Aron de Vienne sera un invité très attendu en ce début de nouvelle saison. Au programme figureront deux œuvres incontournables du répertoire de musique de chambre.

 

Tout d'abord, le Quatuor à cordes op. 59 n° 3 en do majeur de Ludwig van Beethoven. Dernier des trois quatuors dédiés au Prince Razoumovsky, ce quatuor a été composé en 1804/05 et se termine en apothéose avec une grande fugue en do majeur, à l'instar de la Symphonie « Jupiter » de Mozart. Ecrits pour le Quatuor Schuppanzigh (premier quatuor professionnel de l'Histoire), les Quatuors Razoumovsky ont apporté une nouvelle dimension à la musique de chambre issue du 18ème siècle et ont ouvert la voie aux grandes œuvres de la période romantique.

 

Après cette première partie, Ludwig Müller, Barna Kobori, Georg Hamann et Christophe Pantillon seront rejoints par le pianiste Marc Pantillon (frère du violoncelliste) pour interpréter le grandiose quintette avec piano en fa de César Franck. Terminée à Paris en 1878, cet impressionnant chef-d’œuvre marque un renouveau de la musique de chambre en France. Par la suite, il inspirera entre autres Debussy, Ravel, Fauré, Chausson... Grand admirateur de Beethoven, Franck allie ici avec génie la forme classique au romantisme wagnérien et nous offre une pièce dramatique et palpitante qu'Edouard Lalo qualifiera d’« explosion » !

 

www.aronquartett.at

Quelques bonnes raisons de venir au concert...