De l’itinérance et de l’inattendu…

 

Madame, Monsieur, chers mélomanes,

 

Friands de surprises auxquelles nous aimons vous inviter de saison en saison, nous devons toutefois admettre que celle du Covid19 nous aura à notre tour hébétés… 

 

Aujourd’hui, nous devons être honnêtes : rédiger les présentes lignes avec le même enthousiasme que celui qui a, très naturellement, empreint notre prose de ces dernières saisons, n’est pas aisé. Bien entendu, la réjouissance de vous proposer des concerts auxquels nous croyons et que nous sommes pressés de partager avec vous demeure un bonheur intact ! En même temps, l’épée de Damoclès au-dessus de nos têtes et la crainte, réelle et justifiée, d’une nouvelle saison qui pourrait à son tour se voir amputée de plusieurs concerts, conduisent inévitablement à une certaine retenue en matière d’élans rédactionnels.

 

Qu’à cela ne tienne ! Pour l’heure, les concerts sont prévus on ne peut plus officiellement, et si même un seul d’entre eux doit avoir lieu, le plaisir de vous y retrouver prendra le pas sur tout le reste !

 

En raison des travaux du Temple du Bas et du retard que ceux-ci ont pris ce printemps, l’itinérance généralisée de la saison dernière se poursuivra encore quelques temps. Mais dès la fin du mois de mars, tout devrait rentrer dans l’ordre du côté de la SocMus.

 

Avec l’espoir que vous serez nombreux à vous rendre (à nouveau) aux concerts et que le présent programme sache attiser votre curiosité, nous nous réjouissons de vous retrouver très prochainement au détour d’une symphonie ou d’une sonate.

 

Avec nos vœux pour un radieux été et une belle saison 2020-2021 !

Pour la Société de Musique

Sébastien Singer